© Emine Karali

Une redoutable aporie – Baptiste De Reymaeker

Je proposerai ici l’esquisse d’une réflexion sur la posture du chercheur, et plus largement de la figure de l’intellectuel : considérant d’où il parle, prenant en compte l’ensemble des déterminations sociales dont il est le nœud singulier, est-il raisonnable d’espérer qu’il élabore, avec des personnes vivant des mécanismes de domination, les conditions d’une démarche apte à produire des nouveaux savoirs sociaux stratégiques eux-mêmes capables de sortir ces personnes de leur sort de dominés ? Continuer la lecture de Une redoutable aporie – Baptiste De Reymaeker

© Emine Karali

S’émanciper des dominations par le langage – Entretien avec Jessy Cormont

En 2012, le collectif Manouchian, composé des sociologues et militants Saïd Bouamama, Jessy Cormont et Yvon Fotia, publiait un Dictionnaire des dominations de sexe, de race, de classe aux éditions Syllepse. Un ouvrage qui se propose de mener le « combat du vocabulaire » en déconstruisant les mots, concepts et argumentaires qui accompagnent les dominations et en mettant à disposition d’autres mots clés pour renforcer les chemins de l’émancipation. Continuer la lecture de S’émanciper des dominations par le langage – Entretien avec Jessy Cormont

« Une architecture hospitalière, ça n’existe pas » – Entretien avec Léopold Lambert

Léopold Lambert écrit sur « la politique des corps et des espaces ». Il opère une triangulation entre le monde de l’architecture et de l’urbanisme, celui des sciences sociales et celui du militantisme politique. Continuer la lecture de « Une architecture hospitalière, ça n’existe pas » – Entretien avec Léopold Lambert

© Emine Karali

« Un pont entre l’Afrique et l’Occident » – Keita Takei

La première fois que j’ai pu me produire en Belgique, c’était quand j’ai été l’initiateur du concert des résidents du centre d’accueil où j’ai séjourné pendant ma procédure d’asile. Un journal a parlé de l’évènement, cela m’a donné une visibilité et de fil en aiguille j’ai été recommandé pour devenir le chanteur du groupe Rio Fatala. Continuer la lecture de « Un pont entre l’Afrique et l’Occident » – Keita Takei

Une maison des arts qui donne la parole à tout le monde – Elisabeth Ida Mulyani et Els Rochette

Globe Aroma œuvre pour une société donnant aux primo-arrivants une place à part entière en tant qu’artistes, public, participant·e·s à des productions artistiques, critiques d’art et/ou collaborateurs dans une institution artistique ou culturelle. Continuer la lecture de Une maison des arts qui donne la parole à tout le monde – Elisabeth Ida Mulyani et Els Rochette